Le quai d’Aiguillon

Le port de Concarneau seconde moitié du XIXe

Le vieux port de Concarneau seconde moitié du XIXème.

Jusqu’au XVIII ème siècle, la mer arrivait jusqu’aux maisons de l’actuelle avenue Pierre Guéguin. Il n’existait qu’un très mauvais chemin qui longeait le rivage et pourtant, cette voie avait une importance capitale, car c’était la seule qui permettait de communiquer avec les villes et villages situées au nord de Concarneau.

En 1761, le duc d’Aiguillon, gouverneur en chef de Bretagne, ordonne la construction d’un quai pour soutenir une véritable chaussée. L’ouvrage achevé portera le nom de son promoteur et deviendra le « Quai d’Aiguillon ».

Lors de l’aménagement du port en 1936, une grande partie de la vasière, Le quai d’aiguillon aujourd’huien avant de ce quai, est comblée (tracé actuel) afin d’établir un terre-plein pour le fret des caboteurs venant y accoster.

L’activité de la pêche au thon liée à la pêche au chalut rendit nécessaire la construction du quai d’Aiguillon (1925) ainsi que du quai Carnot, (1932) et du quai est (1936).